avatarChalonge (Florence de)

 

Grade : Professeur

Etablissement : Université de Lille – SHS

 

Thématique de recherche :

Questions de théorie et de poétique concernant le récit et la fiction

Histoire et épistémologie des formes, des genres et des concepts littéraires

La littérature narrative française des XXe et XXIe siècles

L’œuvre de Marguerite Duras

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Publications (liste sélective)

 

Ouvrages

 

Essai

  • Espace et récit de fiction : le cycle indien de Marguerite Duras, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, « Objet », 2005, 264 p.

 

Édition de textes

  • Marguerite Duras, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », sous la dir. de Gilles Philippe, 4 t., 2011-2014.
  • t. II (2011) : L’Amour (1971), p. 1823-1839 ; Nathalie Granger (1973), p. 1839-1851 ; La Femme du Gange (1973), p. 1851-1867 ; India Song (1973), p. 1867-1888.
  • t. III (2014) : Le Camion (1977), p. 1620-1643 ; L’Été 80 (1980), p. 1725-1743.
  • t. IV (2014) : Emily L. (1987), p. 1393-1410.
  • Georges Perec, Œuvres, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », sous la dir. de Christelle Reggiani, 2 t., 2017.
  • t. I : Les Choses (1965), p. 901-932 ; Un homme qui dort (1967), p. 968-997.

 

Direction d’ouvrages

 

Numéros de revue

  • « Marguerite Duras : Le Ravissement, Le Vice-consul, India Song», Roman 20-50, numéro hors série n°2, déc. 2005, 141 p.
  • « Marguerite Duras : L’Été 80, Emily L., Yann Andréa Steiner » (dossier critique), Roman 20-50, n°40, déc. 2005, 107 p.
  • « Le Personnage : miroitements du sujet », La Revue des Lettres Modernes (série Marguerite Duras), n°4, 2010, 133 p.
  • « Georges Perec : Les Choses, Un homme qui dort » (dossier critique), Roman 20-50, n°51, juin 2011 (en collaboration avec Christelle Reggiani), 115 p.
  • « Samuel Beckett : Compagnie, Mal vu mal dit, Cap au pire » (dossier critique), Roman 20-50, n°60, déc. 2015 (en collaboration avec Bruno Clément), 146 p.

 

Actes de colloque

  • Énonciation et spatialité : le récit de fiction (XIXe-XXIe siècles), Villeneuve d’Ascq, Ceges, « UL3 : Travaux et recherches », 2013, 190 p.
  • Orient(s) de Marguerite Duras, Amsterdam-New York, Rodopi, 2014, 384 p. (en collaboration avec Yann Mével et Akiko Ueda).
  • Marguerite Duras : passages, croisements, rencontres, Paris, Classiques-Garnier, « Cerisy-Littérature », dir. par Pierre Glaudes, à paraître (en collaboration avec Olivier Ammour-Mayeur, Yann Mével, Catherine Rodgers).

 

Articles dans des ouvrages de référence

  • Le Dictionnaire du littéraire, sous la dir. de Paul Aron, Denis Saint-Jacques, Alain Viala, Paris, PUF, 2002.

10 articles

Archétype, Écriture, Héros/Antihéros, Littérarité, Nouvelle critique, Phénoménologie, Récit (théorie du), Stéréotype, Sujet, Temps.

  • Dictionnaire universel des créatrices, sous la dir. d’Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber, Béatrice Didier, Paris, éd. des Femmes-Belin, 2013.

Section « Littérature XXe siècle, France et Francophonie (sauf Canada) »

10 articles

Simone de Beauvoir, Christine Buci-Gluksmann, Catherine Clément, Béatrice Didier, Luce Irigaray, Catherine Kerbrat-Orecchioni, Julia Kristeva, Marcelle Marini, Marthe Robert

Féminin/Féminisme

  • Dictionnaire Duras, sous la dir. de Bernard Alazet et Christiane Blot-Labarrère, Paris, Champion, à paraître en 2019.

18 articles

Duras (Marguerite) pseud. Donnadieu, Espace, événement, Genres littéraires, Outside, Personnage, Récit, Roman, Texte, Tout, Voix et point de vue.

« Cycle indien », Hiroshima mon amour, Le Ravissement de Lol V. Stein, Le Vice-consul

Lol V. Stein, La mendiante, Le vice-consul.

 

Articles de revue internationale à comité de lecture

  • « Poétique et phénoménologie : le point de vue et la perception », Littérature, n°132, déc. 2003, p. 71-84.
  • « Marguerite Duras “l’écrivain” », Cahiers de l’Herne, n°86, « Duras », 2005, dir. par Bernard Alazet et Christiane Blot-Labarrère, p. 124-128.
  • « Le récit à l’épreuve du soi », Rue Descartes (Revue du collège international de philosophie), « L’Homme capable : autour de Paul Ricœur », dir. par Bruno Clément, numéro Hors série, 2006, p. 73-85.
  • « L’image dans la parole : Hiroshima mon amour de Marguerite Duras », On n’y voit rien… : Marguerite Duras et l’image, La Revue des Lettres Modernes (série Marguerite Duras), dir. par Sylvie Loignon, n°3, 2009, p. 41-52.
  • « Actualité, événement et histoire dans L’été 80 de Marguerite Duras », écrire l’histoire, n°12, « L’Histoire au présent », dir. par Dominique Dupart et Sylvia Aprile, automne 2013, p. 57-64.
  • « Le corps dans la voix : de L’Amour à L’Homme assis dans le couloir de Marguerite Duras », Tangence, n°103, « Polygraphie du corps dans le roman de femme contemporain », dir. par Andrea Oberhuber, 2013, p. 93-105.
  • « L’espace, l’action et l’histoire : Les Choses et Un homme qui dort », Cahiers Georges Perec, n°12, « Topographies, architextures : espèces d’espaces perecquiens », dir. par Danielle Constantin, Jean-Luc Joly, Christelle Reggiani, 2015, p. 143-153.
  • « “Pourquoi l’argent ?”, pour quoi l’argent : le contrat dans La Maladie de la mort et Les Yeux bleus cheveux noirs de Marguerite Duras », Roman 20-50, n° 59, juin 2015, p. 141-151.
  • « La question des solidarités dans les livres-films de Marguerite Duras (1969-1977) », Revue des sciences humaines, « La France des solidarités (mai 1968-mai 1981) », dir. par Djemaa Maazouzi et Nelly Wolf, n° 320, oct.-déc. 2015, p. 113-127.
  • « Le romanesque des Choses », Cahiers de l’Herne, n°116, Georges Perec, dir. par Claude Burgelin, Maryline Heck et Christelle Reggiani, 2016, p. 254-259.
  • « Le paysage, le dehors et le tout : Le Camion de Marguerite Duras », La Revue des Lettres Modernes (série Marguerite Duras), n°5, « Paysages », dir. par Anne Cousseau, 2017, p. 93-106.
  • « Emily L. ou l’écriture « poétiquement romanesque » de Marguerite Duras », Le Discours et la langue, sept. 2018, à paraître.

 

Articles de revue à comité de lecture non classé

  • « “Un écrit non écrit”, l’ombre de l’inconscient », Le Magazine littéraire, n°513, nov. 2011, p. 72-73.
  • « Postérité de Duras » (dossier), Nouvelle Revue Pédagogique (Lycée), n°62, nov. 2014, p. 16-23.
  • « Écrire, filmer India Song : les Indes tragiques de Marguerite Duras », Balises : le webmagazine de la Bibliothèque publique d’information (http://www.bpi.fr/litterature/ecrire-filmer-india-song).
  • « Les défis du Nouveau Roman », TDC : la revue des enseignants, n°1111, sept. 2017, p. 64-67.

 

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « “La région des voix” : énonciation verbale et narration », p. 131-157, in Écrire, réécrire : bilan critique de l’œuvre de Marguerite Duras, éd. par Bernard Alazet, Paris, Minard, 2002.
  • « Le langage et la fiction : la description linguistique de la fiction littéraire », p. 17-37, in Usages et théories de la fiction, éd. par Françoise Lavocat, Presses univ. de Rennes, 2004.
  • « La Douleur : le “journal intemporel” de Marguerite Duras », p. 209-229, in Confession et dissimulation : les écritures autobiographiques en Europe de 1815 à 1980, éd. par Anne-Rachel Hermetet et Jean-Marie Paul, Rennes, Presses univ. de Rennes, 2010.
  • « Le livre du film : La Femme du Gange de Marguerite Duras », p. 119-138, in Le Cinéma de la littérature, éd. par Jean Cléder et Frank Wagner, Lormont, Éd. nouvelles Cécile Defaut, 2017.
  • [pseud. Charlotte de Florange], « Des vies éphémères », Les Écritures paradoxales de la passion, Mélanges pour Bernard Alazet, éd. par Mireille Calle-Gruber, Jonathan Degenève et Midori Ogawa, Paris, Garnier, « Minard », à paraître en 2018.
  • « “Écrire depuis les femmes” : Romance nerveuse de Camille Laurens », La Descendance littéraire de Marguerite Duras, éd. par Catherine Rodgers et Raynalle Udris, à paraître en 2018.
  • « Le vingtième siècle (1914-1980) », Femmes et littérature : une histoire culturelle, éd. par Martine Reid, Paris, Gallimard, « Folio-Essais inédit », à paraître en 2019.

 

Communications publiées dans des colloques internationaux

  • « Genre, texte, sujet : quelques enjeux de l’écriture durassienne dans les années 70 », p. 163-174, in Marguerite Duras : la tentation du poétique (Univ. de Paris 3, mai 2001), éd. par Bernard Alazet, Robert Harvey, Christiane Blot-Labarrère, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2002.
  • « Repenser la poétique avec Balzac », p. 165-197, in Penser avec Balzac, éd. par José-Luis Diaz et I. Tournier (Cerisy-la-Salle, juin 2000), Christian Pirot Éd., 2003.
  • « Barthes-Duras ou l’écriture comme “morale de la forme” », p. 209-224, in Écritures blanches (Institut Universitaire de France, mars 2002), éd. par Dominique Rabaté et Dominique Viart, Presses Universitaires de Saint-Etienne, 2009.
  • « La dernière Duras : autour d’un roman de l’entretien », p. 25-44, in Le Roman français de l’extrême contemporain : écritures, engagements, énonciations (Univ. de Toronto, mai 2007), éd. par Barbara Havercroft, Pascal Michelucci, Pascal Riendeau, Québec, éditions Nota bene, 2010.
  • « Duras : les noms de Yann », p. 87-102, in Onomastique et écriture de soi (Univ. de Lille 3, mars 2004), éd. par Yves Baudelle et Élisabeth Nardout-Lafarge, Les Presses de l’Univ. de Montréal, 2011.
  • « Les manuscrits de L’Amour : une écriture du premier jet », p. 87-99, in Les Archives de Marguerite Duras (Univ. de Caen-Imec, nov. 2010), éd. par Sylvie Loignon, Grenoble, ELLUG, 2012.
  • « Stylistique de l’indifférence : Un homme qui dort de Georges Perec », p. 145-153, in Georges Perec artisan de la langue (Nancy, mai 2011), éd. par Véronique Montémont et Christelle Reggiani, Lyon, PUL, 2012.
  • « Énonciation, espace, récit de fiction », p. 7-15, in énonciation et spatialité : le récit de fiction (XIXe-XXIe siècles), Villeneuve d’Ascq, Ceges, « UL3 : Travaux et recherches », 2013.
  • « Dans l’Orient de Marguerite Duras, que sont les Orientaux devenus ? », p. 29-42, in Orient(s) de Marguerite Duras (Sendai, sept. 2009), éd. par Florence de Chalonge, Yann Mevel et Akiko Ueda, Amsterdam-New York, Rodopi, 2014.
  • « Les “espaces quelconques” de la perdition : Le Camion de Marguerite Duras », Marguerite Duras et les arts, éd. par Michelle Royer, Bruxelles, Peter Lang, à paraître 2018.
  • « Itératisme et écriture transpersonnelle : Une femme d’Annie Ernaux », Annie Ernaux : les écritures à l’œuvre, éd. par Aurélie Adler, Véronique Montémont, Julien Piat, à paraître.

Communications et conférences non publiées

« Marguerite Duras et l’écriture », Journées sur Marguerite Duras, dir. par l’Institut français de Zagreb, Zagreb, janv. 2004.

« Quand le roman s’annonce témoignage », conférence donnée à l’Université de Kassel (Allemagne), Institut des langues et littératures romanes (dans le cadre des échanges Socrates Kassel-Lille 3), mai 2004.

« Écrire, l’écrit et l’écriture chez Marguerite Duras », Marguerite Duras : l’écriture dans tous ses états, colloque international dir. par B. Stimpson, University of Newcastle-upon-Tyne, sept. 2004.

« La Voix : concept ou métaphore ? », Problèmes de théorie littéraire, Journées d’étude dir. par Sylvie Patron, Université de Paris 7, nov. 2004.

« D’où raconte-t-on ? », conférence donnée à l’Université de Kassel (Allemagne), Institut des langues et littératures romanes (dans le cadre des échanges Socrates Kassel-Lille 3), mai 2005.

« Perspectives de réception et critique durassienne », Une Question de réception dans l’œuvre de Duras, Journée d’études de l’École doctorale, Université de Paris 7 (Équipe théorie de littérature et sciences humaines – UFR LAC), 16 mars 2007.

« Marguerite Duras et la pensée du langage », Marguerite Duras et la pensée contemporaine, colloque dir. par Eva Ahlstedt et Maria Sjögren, Institut d’études romanes, Université de Göteborg, 10-12 mai 2007.

« Duras essayiste », conférence donnée à l’Université de Montréal (Québec), au séminaire de Gilles Dupuis consacré à l’essai au Département des littératures de langue française (dans le cadre des échanges entre Lille 3 et l’UM), 26 février 2008.

« L’Amour de Marguerite Duras pour ses personnages féminins », Rencontres Marguerite Duras, org. par Joëlle Pagès-Pindon, Duras, 30 mai 2014.

« Le “Peuplement juif” des livres de Marguerite Duras », « La Judéité à la lettre », séminaire de recherche Les Écrivains juifs de langue française, dir. par Maxime Decout et Nelly Wolf, Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, 1 oct. 2014.

« Le Lyrisme du cinéma de Marguerite Duras », colloque international « J’ai tout vu »/« Mindent láttam », dir. par Aniko Adam, Budapest, Université catholique Pázmány Péter, 30 oct. 2014.

 

Comptes rendus de Livres

  • c. r. de W. Guentner, Esquisses littéraires : rhétorique du spontané et récit de voyage au XIXe siècle, Nizet, 1997 et C. Montalbetti, Le Voyage, le monde et la bibliothèque, PUF (Écriture), 1997, RHLF, mars-avril 1999, n°2, p. 328-330.
  • c. r. de C. Bremond, T. Pavel, De Barthes à Balzac : fictions d’un critique, critiques d’une fiction, Albin Michel (Idées), 1998, L’Année balzacienne, 2002, p. 347-350.
  • c. r. de Y. Mével, L’Imaginaire mélancolique de Samuel Beckett de Murphy à Comment c’est, Amsterdam-New York, Rodopi, 2008, Roman 20-50, n°51, juin 2011, p. 170-171.
  • c. r. de Mettre en scène Marguerite Duras, éd. par Anne Cousseau, Dominique Denes, Nancy, Presses univ. de Nancy, 2011, Marguerite Duras, paysages, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 212-216.