avatarSujet de thèse : L’Erotisme et le Mal : la question de l’écriture masculine du désir  – dans les oeuvres de Marcel Jouhandeau, Jean Genet et Mathieu Riboulet.

Directeur : M. Maxime Decout (Alithila – Université de Lille)

Diplômes : 

  • Master 1 Études Littéraires, création, réception, représentation – Mémoire: « Paradoxes du genre féminin : de l’ombre à la lumière, du profane au sacré, le féminin chez Jean Genet dans Notre Dame des Fleurs (1943) et Le Balcon (1956) » sous la direction de Maxime Decout.
  • Master 2 Études Littéraires, création, réception, représentation – Mémoire: « Le Mauvais Oeil, du désir à la mort, de la lecture à la complicité, petite histoire de l’oeil chez Jean Genet dans Pompes Funèbres (1948), Querelle de Brest (1947), et Miracle de la Rose (1946) » sous la direction de Maxime Decout.