« The reception of ancient Greece in pre-modern French literature and illustrations of manuscripts and printed books (1320-1550): how invented memories shaped the identity of European communities »

Catherine Gaullier-Bougassas

Jusqu’à présent, l’histoire de la réception de la Grèce antique en Europe occidentale pré-moderne s’est concentrée presque exclusivement sur la transmission des textes de l’Antiquité grecque. Pourtant, bien avant la renaissance de l’enseignement du grec, de nombreux ouvrages vernaculaires, souvent illustrés, contenaient des représentations élaborées de la Grèce antique. AGRELITA étudie un large corpus d’œuvres littéraires de langue française produites de 1320 à 1550 en France et en Europe, ainsi que les images offertes par leurs manuscrits e t livres imprimés.

AGRELITA est basé à l’Université de Lille, laboratoire ALITHILA, et financé pour cinq ans par l’ERC (2021-2026).

Cinq postes contractuels à temps plein (100%) sont à pourvoir à compter du 01/10/2021 :

 

Durée des contrats : 3 ans, avec un renouvellement possible de 2 ans

Date limite de candidature : 15 juin 2021

Les modalités sont indiquées dans les fiches de poste.

Contact : catherine.bougassas@univ-lille.fr