Si vous souhaitez re·voir cette conférence, vous trouverez une captation en cliquant sur le lien suivant :

https://univ-lille-fr.zoom.us/rec/share/0EUfvx-P0nxE6AlFC7Nb5VcH27u43K1in6LZraI47YWSIsgCay6PfHJEYIkuHm4.KZjgk9y5l1CUQZRO 

Passcode: 4b4K?hLb

 

La prochaine séance du séminaire « Écrivains et artistes juifs » aura lieu le 24 mars 2021 de 17h à 19h sur Zoom. Nous accueillerons Aurélie Barjonet pour une conférence intitulée :

« À l’ère des non-témoins : les enquêtes des ‟petits-enfants de la Shoah” ».

Aurélie Barjonet est maître de conférences HDR en Littérature comparée à l’Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialiste de Zola et des études sur la littérature de la « troisième et quatrième génération » d’écrivains nés après la Shoah.  Son ouvrage, L’Ère des non-témoins : la littérature des ‟petits-enfants de la Shoah” paraîtra prochainement.

Résumé de la communication

« À l’ère des non-témoins : les enquêtes des ‟petits-enfants de la Shoah” »

Bien conscients de représenter une « génération charnière » (hinge generation, D. Mendelsohn), les derniers à pouvoir encore rencontrer des témoins, les écrivains que j’appelle, non sans réserves, les ‟petits-enfants de la Shoah” recourent souvent à l’enquête de type archéologique (D. Viart), notamment parce que cette forme leur permet d’exposer leur condition de non-témoins.

Me basant sur un très grand nombre de textes (surtout français, mais pas seulement), je montrerai que quand il s’agit de récits, les enquêtes donnent lieu à l’expression de scrupules (D. Mendelsohn, I. Jablonka, M. Rubinstein), quand il s’agit de fictions, elles contiennent une réflexion sur le présent et sa violence (F. Humbert, T. Hesse). Je montrerai aussi dans quelle mesure l’enquête peut constituer une transgression (C. Royer, N. Krug).

Bio-bibliographie :

Aurélie Barjonet est maître de conférences en Littérature comparée à l’Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines et directrice adjointe du Centre d’Histoire culturelle des sociétés contemporaines. En 2007, elle a soutenu une thèse sur Zola et en 2018 une HDR comportant un inédit intitulé Le Poids et l’attrait des passés non vécus. Les écrivains “petits-enfants de la Shoah” (garante : Catherine Coquio). En juin 2009, elle a coorganisé, avec Cyril Aslanov et Liran Razinsky, le premier colloque international sur Les Bienveillantes à l’Université hébraïque de Jérusalem.

https://univ-lille-fr.zoom.us/j/97033190998?pwd=bFFFZDBISjNNV0VpRzFBL2svQndUQT09

ID de réunion : 970 3319 0998

Code secret : 484910