Prise depuis Albert Memmi dans les problématiques de la colonisation et de la décolonisation, l’identité séfarade, à travers la littérature ou le cinéma, se redéfinit aujourd’hui autour des thèmes de l’exil, du métissage et dans la redécouverte nostalgique d’un héritage judéo-arabe complexe.

Au cours de cette conférence, Robert Elbaz nous parlera d’Albert Memmi (né en Tunisie, auteur de La Statue de sel, de Portrait du colonisé) et de Marcel Bénabou (né au Maroc, membre de l’Oulipo, auteur de Jacob, Ménahem et Mimoun. Une épopée familiale). Il évoquera leur oeuvre dans le cadre de la littérature maghrébine de langue française.

Conférencier : Robert Elbaz, Professeur à l’Université de HAIFA

Université de Lille, salle A1 764, le 8 février 2017, de 17h à 19h.

Organisation : Maxime Decout et Nelly Wolf

Mémoires séfarades 2

Laisser un commentaire