Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de Considérer les femmes, de Choman Hardi – Edité et traduit de l’anglais par Victor Martinez, éd. Kontr, 2020.

Née en 1974 au Kurdistan irakien, la poétesse Choman Hardi est aussi une enseignante-chercheuse travaillant sur la question des inégalités du point de vue de l’intersectionnalité. Considérer les femmes recueille des poèmes consacrés à l'”Anfal”, le génocide contre le peuple kurde par l’Etat irakien en 1988, dont l’autrice est témoin. Cette édition de Considering the women (2015) est complétée de deux inédits et d’une postface sur génocide et genre.

Choman Hardi enseigne aujourd’hui à l’Université américaine de Souleimaniye où elle a fondé en 2015 le Centre d’études sur le genre et le développement. Sous sa direction, ce centre a développé les premières études interdisciplinaires de genre pour mineurs en Irak et est en train de développer des ressources pour les études de genre en kurde et en arabe en direction des universités du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. En 2019, elle a reçu le soutien du Global Challenges Research Fund au Royaume-Uni pour un projet quinquennal sur « masculinité et violence » en partenariat avec la London School of Economics.